«

»

Déc 01

Sida : la recherche a besoin de volontaires


En France, 28 800 personnes sont infectées par le VIH sans le savoir. Et pourtant, le traitement systématique des personnes infectées protège les autres.

Pour promouvoir « des stratégies thérapeutiques de prévention » le CHU de Nice participe à l’étude internationale Ipergay. Cette recherche pourrait conduire à la mise au point d’un moyen additionnel de prévention pour les groupes à risque. L’enjeu : encadrer  leurs « expositions » par une offre globale de prévention qui associerait tous les moyens classiques à un traitement (contre placebo).
Mais pas de recherche possible, sans recrutement de volontaires, homo et bisexuels qui prennent régulièrement des risques.

Si vous êtes intéressés et si vous avez envie de participer à cette étude, rendez-vous aux consultations organisées par le CHU de Nice le mercredi entre 18h30 et 21h30 à l’hôpital Archet 1. Renseignements et prises de contacts des futurs volontaires : Thomas Cepitelli (thomas@ipergay.fr ou 06.19.66.32.28) et (vincent@ipergay.fr ou 06.27.82.16.01)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>