«

»

Jan 10

Un frottis tous les 3 ans !


Chaque année en France, 3000 femmes apprennent qu’elles ont un cancer de l’utérus et plus de 1 000 en meurent. Et pourtant 90% de ces cancers pourraient être évités par un frottis de dépistage régulier.

Réaliser un frottis tous les 3 ans à partir de 25 ans et jusqu’à 65 ans (même en l’absence de rapports sexuels) est essentiel. Ce prélèvement indolore permet de détecter des lésions précancéreuses et cancéreuses du col et ainsi de soigner plus précocement ce cancer, voire d’éviter son apparition. C’est le seul moyen de détecter tôt une anomalie, car lorsque les symptômes apparaissent, le cancer est déjà souvent à un stade avancé, et donc plus difficile à guérir.

Malheureusement aujourd’hui,  40% des femmes ne réalisent pas de frottis régulièrement, le plus souvent par manque de suivi gynécologique ou d’information.

Où que vous habitiez, sachez que le frottis peut être réalisé ou prescrit par votre médecin traitant ou votre gynécologue, mais aussi effectué par une sage-femme ou dans différents lieux de soins (centre de santé, dans un centre de planification ou d’éducation familiale…). Cet examen est bien sur pris en charge par l’assurance maladie et le restant est remboursé, le cas échéant, par votre organisme d’assurance complémentaire. Pour les personnes qui bénéficient de la CMUc, la prise en charge est de 100%, sans avance de frais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>