«

»

Jan 28

Première mondiale à l’hôpital Nord de Marseille


L’estomac d’un patient victime d’une occlusion, a été dérivé dans l’intestin grêle. Une chirurgie de pointe qui n’a laissé aucune cicatrice !

Agé de 30 ans, l’homme originaire de Besançon, souffrait d’un rétrécissement du duodénum et ne pouvait plus s’alimenter. L’intervention de deux heures a été réalisée par l’équipe du Pr Marc Barthet, dans le service de gastro-entérologie (Hôpital Nord Marseille), épaulé par le Pr Stéphane Berdah, Chirurgien digestif et le Dr Geoffroy Vanbiervliet, endoscopiste du CHU de Nice. Aboutissement de trois années de recherche, cette intervention a été couronnée de succès et aucune complication n’a été relevée. Opéré mercredi 15 janvier 2014, le jeune Bisontin était debout dès le lendemain matin. Cinq jours plus tard, il pouvait s’alimenter normalement et le 21 janvier il regagnait son domicile.

A la différence des interventions de chirurgie classique, aucun incision n’a été pratiquée dans la peau, les instruments sont passés par  les voies naturelles, la bouche dans ce cas. Tout s’est fait ensuite sous le contrôle d’une petite caméra (endoscope) placée dans l’abdomen du patient. Pour réussir cette première mondiale, les chirurgiens ont aussi eu recours à une nouvelle prothèse développée spécialement par un laboratoire Californien. Cette technique pourrait avoir d’autres applications dans les années à venir.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>