«

»

Nov 14

Reconnaitre les premiers signes du diabète


 

Aujourd’hui, journée mondiale du diabète,  une maladie qui toucherait 400 000 à 600 000 personnes en France. Le diabète de type 2 , le plus fréquent, évolue sournoisement, mais avec un peu de vigilance, certains signes peuvent vous mettre « la puce à l’oreille ».

Freestyle papillon vision

Freestyle papillon vision

Appelée aussi non insulinodépendant, cette forme de diabète survient le plus souvent à partir de la cinquantaine chez les « bons vivants ». Elle se caractérise par une diminution de la sécrétion d’insuline associée à une mauvaise utilisation de l’insuline par les cellules du corps humain. Résultat : un excès de sucre dans le sang qui se traduit par une glycémie à jeun supérieure ou égale à 1,26 g/l. Dans la moitié des cas, la maladie reste silencieuse pendant de longues années avant de provoquer de sérieuses complications. Pourtant, une simple prise de sang suffit pour la dépister, en cas de signes évocateurs.

Vous avez soif en permanence

Pour évacuer cette dose trop importante de sucre dans le sang, le rein travaille à plein régime et puise l’eau dans les tissus, provoquant cette sensation de soif permanente. La personne boit alors davantage, ce qui l’incite à se lever plusieurs fois la nuit pour éliminer toute cette eau ou pour aller boire à nouveau. Résultat : elle est épuisée et déshydratée.

Vous êtes en surpoids

C’est le principal facteur de risque de ce diabète. Ainsi, sur les trois millions de personnes qui souffrent de diabète en France, dans 90 % des cas, il s’agit d’un diabète de type 2 lié au surpoids.

Il y a des diabétiques dans votre famille

Cette affection est en partie héréditaire, vous avez donc intérêt à mesurer régulièrement votre glycémie.

Vous voyez de moins en moins bien

En obstruant les nombreux petits vaisseaux qui viennent normalement irriguer l’œil, le diabète favorise à long terme la cataracte, le glaucome, la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) et même la cécité.

 A lire aussi

Diabète : deux maladies distinctes

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>