«

»

Sep 09

Vrai/faux sur les génériques


Les médicaments génériques sont de plus en plus vendus, mais de nombreuses rumeurs circulent encore à leur sujet. Mise au point.

 20130820_083920

Un générique contient le même principe actif que le médicament d’origine (princeps) auquel il correspond : VRAI

Le dosage est aussi le même. Des études sont faites systématiquement pour s’assurer que le médicament générique est bien absorbé, puis éliminé, dans des conditions identiques ou très proches de celles du médicament d’origine.

Tous les princeps ont maintenant un générique : FAUX

Lorsqu’une nouvelle molécule apparait sur le marché, elle appartient exclusivement au laboratoire qui l’a découverte pendant 20 ans. Ensuite seulement, un autre fabricant peut produire et distribuer un médicament qui contient le même principe actif, sous le nom de la molécule (dite DCI, dénomination commune internationale) ou un nom de fantaisie assorti du suffixe « Gé ».

Il existe aussi des génériques pour les spécialités vendues sans ordonnance : VRAI

Les laboratoires commercialisent de nombreux génériques contenant des principes actifs qui peuvent être dispensés sans ordonnance comme l’aciclovir (contre l’herpès labial), la cétirizine (antihistaminique contre les allergies) ou encore l’acétylcystéine et la carbocistéine (fluidifiants).

On ne peut pas bénéficier du tiers payant : FAUX

Vous pouvez bénéficier de la dispense d’avance de frais (tiers payant) auprès de votre pharmacien comme pour tout médicament prescrit et remboursable. En revanche, si votre ordonnance ne comporte pas la mention « non substituable » et que vous refusez que votre pharmacien vous vende un générique, vous devrez le payer et vous faire rembourser ensuite par votre caisse d’Assurance Maladie.

Les excipients utilisés peuvent varier entre le médicament d’origine et son générique : VRAI

Le médicament générique étant développé plus récemment que le médicament d’origine, il bénéficie parfois des dernières technologies en matière d’excipient. C’est pourquoi, les excipients peuvent varier entre le médicament d’origine et son générique.

On retrouve les mêmes médicaments génériques dans tous les pays : FAUX
Ce sera sans doute vrai à l’avenir car nous allons vers une harmonisation des génériques dans les territoires européens, mais pas avec les mêmes posologies. Il est déjà possible de trouver du paracétamol, de l’ibuprofène et nombre de molécules dans toute l’Europe.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>