«

»

Fév 12

Se préparer à l’accouchement avec la méthode Bonapace


Particularité de cette méthode qui associe acupuncture, massage et relaxation : la participation du papa est obligatoire et active. 

Les deux futurs parents y apprendront à localiser  » les zones gâchette », ces huit points situés sur les mains, les pieds, le sacrum et le fessier, que l’homme pourra presser pour aider sa compagne à mieux supporter la douleur.” En fait, en créant un deuxième point douloureux, le cerveau se focalise moins sur la douleur initiale et surtout il sécrète des endorphines (proches de la morphine) qui atténuent l’intensité de la souffrance. Pendant le travail enfin, ces pressions servent aussi à améliorer l’efficacité des contractions. Le futur papa va également apprendre à masser sa femme, notamment sur la région lombaire, pour apaiser ses tensions du dos après la contraction et l’aider à entrer à nouveau en contact avec le bébé.

Comme une caresse, ce massage doux dilue la douleur. Quant à la maman, ces séances vont lui permettre de découvrir la situation qui contribue le plus à la détendre (bain, fond musical, odeur, etc) et qu’elle pourra retrouver mentalement le jour J entre deux contractions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>