«

»

Déc 01

Un plus pour les aidants


A compter du 1er janvier 2017, tous ceux qui aident une personne en perte d’autonomie et avec laquelle ils n’ont pas de lien de parenté, pourront bénéficier du congé de proche aidant.

Cette nouvelle mesure* qui se substitue au congé de soutien familial, est désormais élargie aux aidants sans lien de parenté avec la personne qu’ils aident et aux aidants de personnes accueillies en établissement. Tout en maintenant l’insertion professionnelle du salarié aidant, ce congé permet aux proches de consacrer du temps à l’aide d’une personne en perte d’autonomie. Il réduit également les délais de prévenance pour la demande de congé et pour la demande de renouvellement. Le salarié aura aussi désormais la possibilité de fractionner ce congé et de le transformer en période d’activité à temps partiel.

*Décret n° 2016-1554 du 18 novembre 2016 relatif au congé de proche aidant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>