«

»

Déc 01

Le Valsartan sur la sellette


Près de 400 lots de médicaments à base de l’antihypertenseur valsartan ont été rappelés à titre de précaution le 29 novembre dernier.

Il s’agit du deuxième rappel de lots de spécialités contenant du valsartan en France après celui de juillet dernier. Cette fois les lots incriminés (plus de 60 % du marché français) sont susceptibles d’être contaminés par un composé probablement cancérogène chez l’homme (N-nitrosodiéthylamine), présent dans la substance active du valsartan.

Les patients qui suivent l’un de ces traitements sont invités à prendre rendez-vous avec leur médecin mais à ne surtout pas arrêter leur traitement sans avis médical. Quant aux médecins qui risquent de devoir faire face à une pénurie des spécialités à base de valsartan,  l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) leur a envoyé un courrier pour leur rappeler les recommandations permettant la prise en charge des patients pour lesquels il n’existe pas d’alternatives au valsartan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>