«

»

Mai 09

Bonnes dents dans l’enfance, coeur protégé


On connaissait déjà le lien entre pathologies dentaires et maladies cardio vasculaires chez l’adulte, aujourd’hui les enfants aussi sont concernés.  

Plusieurs études ont déjà démontré que la parodontite est directement associée au risque d’infarctus du myocarde, de maladie coronarienne en général et d’accident vasculaire cérébral. Ou encore qu’un détartrage régulier limite les risques de maladie cardiovasculaire. Une étude finlandaise s’est cette fois-ci intéressée à la santé buccodentaire des enfants, avec un suivi de plus de 27 ans. Les chercheurs ont mis en évidence un lien entre les infections buccodentaires de l’enfant (caries, saignements des gencives) et l’importance de l’athérosclérose carotidienne à l’âge adulte, avec un nombre de facteurs de risques accru (cholestérol, glycémie, hypertension…). Cette maladie cardiovasculaire se traduit par le dépôt d’une plaque essentiellement composée de lipides (athérome) sur la paroi des artères. A terme, ces plaques peuvent entrainer la lésion de la paroi artérielle (sclérose), conduire à l’obstruction du vaisseau, ou encore se rompre, avec des conséquences souvent dramatiques.

Aucune explication n’a pour le moment été clairement établie, mais ces résultats donnent une motivation supplémentaire pour consulter son chirurgien-dentiste au moins une fois par an, y compris pour les enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>