«

»

Fév 04

Que signifie votre analyse de sang ?


Une fois de plus vous venez de faire une analyse de sang prescrite par votre médecin, mais vous ne savez pas très bien à quoi correspondent tous ces dosages. Découvrez-le vite !

Cholestérol : de moins d’1 g à 2,20 g en fonction des facteurs de risque

Plus vous avez de facteurs de risque (âge, diabète, tabac, hypertension, antécédents d’accidents vasculaires…) , plus votre taux doit être bas. Le plus souvent, un excès de cholestérol total dans le sang est dû à un déséquilibre alimentaire et nécessite un régime établi avec un nutritionniste.

Triglycérides : 0,5 à 1,8 grammes

Une quantité excessive est généralement due à un déséquilibre alimentaire (trop de graisses) ou à un diabète qu’il faudra prendre en compte.

Glycémie : de 0,7 à 1,2 gramme par litre

Un taux supérieur à  2,6 grammes/litre, à trois reprises successives, alertera le médecin. Il vous recommandera surtout d’éviter tous les sucres.

Vitesse de sédimentation : environ 5 mn/1ère heure

Trop rapide, elle marque une  inflammation : simple grippe, arthrose, etc. Si elle persiste au-delà de 40 mn la première heure, le médecin vous prescrira un bilan général.

Globules rouges : environ 5 000 000/mm3

La numération des globules rouges est peu révélatrice. En fait, ce sont surtout les taux d’hémoglobine (protéine constituant le pigment respiratoire des globules rouges) qui importent. Inférieur à 13 g/100 ml chez l’homme et 12 g chez la femme, il révèle une anémie. Supérieur à 17 g/100ml chez l’homme et 16 g/100 ml chez la femme (polyglobulie), il peut être le signe de maladies sanguines ou secondaire à une insuffisance respiratoire.

Globules blancs : entre 5 000 à 9 000/litre

Toute augmentation des globules blancs (ou leucocytes) peut traduire une infection ou une maladie sanguine. Un taux trop bas peut être la conséquence d’infections virales, d’un traitement par chimiothérapie ou d’une maladie du sang.

Numération des plaquettes : entre 50000 et 800000 mm3

De multiples maladies ou une intoxication médicamenteuse peuvent faire baisser le nombre de plaquettes (thrombocytes), on parle alors de thrombopénie. Si leur nombre est inférieur à 50 000/mm3, il y a un risque hémorragique. Par contre, au-delà de 800 000/mm3 à 1 000 000/mm3, il y a un risque de thrombose, c’est-à-dire d’obstruction des vaisseaux….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>