«

»

Oct 12

Je peux pas, j’ai vaccin


UPRS_Pharmaciens_Aquitaine-affiches40x60cmUn seul mot d’ordre : cet automne, faites-vous vacciner pour vous protéger contre la grippe, mais aussi pour ne pas contaminer vos petits-enfants et vos aînés.

« Il devient de plus en plus difficile de convaincre les patients de se faire vacciner », déplore Nicolas Brugère, maire adjoint de Bordeaux en charge de la santé et des séniors. Or se vacciner, c’est protéger les plus faibles, enfants et personnes âgées. Les spécialistes réunis à l’initiative de l’URPS Pharmaciens d’Aquitaine, sont unanimes : la vaccination reste le meilleur moyen de se protéger des maladies telles que la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la rougeole ou encore la grippe. Et pourtant en France, la vaccination contre la grippe est très insuffisante. Résultat : au cours de l’hiver 2014, on a enregistré 12800 décès supplémentaires dus à la grippe, dont 90 % chez des personnes de 65 ans et plus.

En Aquitaine par exemple, les taux de vaccination sont souvent inférieurs à la moyenne nationale. Ainsi, en 2012, moins de 67 % des enfants de 2 ans avaient reçu les deux doses du vaccin contre la rougeole, alors qu’il faudrait que 80 % de la population soit vaccinée pour que la maladie disparaisse. De même, chez les personnes de 65 ans et plus ciblées par la CPAM, seules 53,5 % (48,3 % pour le Lot-et-Garonne) se sont faits vacciner contre la grippe au cours de l’hiver 2013/2014, un chiffre bien inférieur aux objectifs nationaux de 75 % !

Plus de temps à perdre : courez chez votre pharmacien…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>